Séminaire de prestige de Wilson Savino

Does the thymus have anything to do with the skeletal muscle ?

Professeur à la Fondation Oswaldo Cruz, Rio-de-Janeiro, Brazil
A l’occasion de sa nomination comme Docteur Honoris Causa de Sorbonne Université

Wilson Savino est professeur à la Fondation Oswaldo Cruz : Fiocruz (l’institution la plus importante d’Amérique du Sud en sciences biomédicales), et membre de l’Académie des Sciences brésilienne. Il a dirigé l’Institut Oswaldo Cruz (la plus ancienne structure de la Fiocruz) de 2013 à 2017, et a été président des Sociétés Brésiliennes d’immunologie, de biologie cellulaire et de la société internationale de Neuro-immuno-modulation.

Wilson Savino coordonne actuellement les stratégies d’intégration nationale de la Fiocruz, ainsi que les programmes de coopération entre la Fiocruz et la France. En reconnaissance de ses efforts pour la coopération Franco-Brésilienne, Savino a été nommé Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques en 2013, et a reçu, dans son Laboratoire, la visite du Ministre de la Santé, Marisol Touraine, en Septembre 2015. Il est aussi très impliqué dans la lutte contre les maladies émergentes telles que la dengue ou plus récemment le Zika.

Les travaux de Wilson Savino ont donné lieu à plus de 300 publications.

Sa carrière a été liée à la coopération Franco-Brésilienne depuis presque 40 ans. Savino est arrivé à Paris en Avril 1981, avec l’élection de François Miterrand (pure, mais heureuse coïncidence d’après lui). Il y a fait une partie de sa thèse puis un stage post-doctoral avec Mireille Dardenne, à l’Hôpital Necker. Il est rentré au Brésil en 1985 pour y fonder le laboratoire de recherches sur le thymus à l’Institut Oswaldo Cruz. Il a poursuivi depuis sans interruption des collaborations avec des laboratoires Français, à Paris mais aussi à Lille, Lyon, Montpellier, Toulouse.

Sa collaboration avec l’Institut de Myologie, de l’ex-UPMC et maintenant Sorbonne Université, a commencé en 2002, quand nous avons décidé de joindre nos efforts en immunologie et en myologie pour mieux comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans les dystrophies musculaires, explorer le rôle de la matrice extra-cellulaire, et améliorer les stratégies thérapeutiques. Ces travaux communs ont permis de mettre en place des modèles de xenogreffes, de caractériser les étapes de régénération musculaires à partir de cellules souches humaines, et de définir un nouveau biomarqueur prédictif pour la dystrophie musculaire de Duchenne. Ce n’est que quelques exemples parmi de nombreux autres résultats, qui ont abouti à de nombreux articles, de nombreux échanges d’étudiants et de jeunes chercheurs, et finalement à la création d’un Laboratoire International Associé, qui a duré 6 ans et sera, nous l’espérons, renouvelé par l’INSERM, Sorbonne Université et la FIOCRUZ.

Date : 12 septembre 2019

Heure : 11:00

Lieu: Amphithéatre de l’Institut de Myologie Hôpital Pitié-Salpétrière, Bâtiment Babinski, RDC haut

Séminaire

Wilson-Savino
You cannot copy content of this page