Equipe LE PANSE

Myasthenia Gravis: étiologie, physiopathologie & approches thérapeutiques

La myasthénie fait partie des maladies auto-immunes qui touchent plus de 5% de la population. Il s’agit de maladies multifactorielles qui mettent en jeu un terrain génétique et hormonal prédisposant, des anomalies du système immunitaire, et qui sont déclenchées par des facteurs encore non-identifiés. La myasthénie est due à des auto-anticorps dirigés contre des composants de la jonction neuromusculaire, principalement le récepteur de l’acétylcholine (RACh, 85% des cas) mais parfois aussi le récepteur tyrosine-kinase spécifique du muscle (MuSK) ou la protéine LRP4 interagissant avec l’agrine. Ces auto-anticorps diminuent l’efficacité de la transmission neuromusculaire et entrainent une fatigabilité anormale des muscles.

Le thymus est très probablement le site d’initiation de la myasthénie avec anticorps anti-RACh. En effet des anomalies histologiques du thymus sont très fréquentes : 50-60% des patients présentent une hyperplasie folliculaire avec centres germinatifs et 10-15% une tumeur du thymus. La thymectomie est l’un des traitements proposés à ces patients.

Les travaux de recherche développés par l’équipe ont pour objectifs de comprendre les mécanismes étiologiques et physiopathologiques impliqués dans la myasthénie, et de proposer de nouvelles thérapies. Plus spécifiquement, nos objectifs sont de :

  • Elucider les mécanismes étiologiques impliqués dans l’auto-immunité en analysant l’impact des hormones sexuelles et des perturbateurs endocriniens dans les processus de tolérance centrale.
  • Comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires à l’origine de l’inflammation et du remodelage thymique observé chez les patients.
  • Étudier les défauts immuno-régulateurs dans la myasthénie en étudiant le phénotype fonctionnel des cellules périphériques et thymiques par la cytométrie de masse (CyTOF).
  • Développer de nouvelles approches thérapeutiques. Dans ce contexte, nous étudions le potentiel immuno-modulateur et thérapeutique des cellules souches mésenchymateuses, et le potentiel de molécules interférant avec les voies inflammatoires.
  • Rechercher des biomarqueurs dans le sérum des patients pour suivre l’évolution de la maladie et la réponse aux divers traitements.

Equipe Le Panse au complet
Rozen Le Panse

Contacts :

Rozen Le Panse

NomPositionEmailORCID



215 documents

  • Henry Kaminski, Linda Kusner, Gary Cutter, Rozen Le Panse, Cameron Wright, et al.. Does Surgical Removal of the Thymus Have Deleterious Consequences?. Neurology, 2024, 102 (12), ⟨10.1212/WNL.0000000000209482⟩. ⟨hal-04617840⟩
  • Frédérique Truffault, Ludivine Auger, Nadine Dragin, Jean-Thomas Vilquin, Elie Fadel, et al.. Comparison of juvenile and adult myasthenia gravis in a French cohort with focus on thymic histology. Scientific Reports, 2024, 14 (1), pp.13955. ⟨10.1038/s41598-024-63162-0⟩. ⟨hal-04617835⟩
  • Cyprien Denoeud, Guotian Luo, Joseph Paquet, Julie Boisselier, Pauline Wosinski, et al.. Enzyme-controlled, nutritive hydrogel for mesenchymal stromal cell survival and paracrine functions. Communications Biology, 2023, 6 (1), pp.1266. ⟨10.1038/s42003-023-05643-y⟩. ⟨hal-04442110⟩
  • José A Villegas, Jérôme van Wassenhove, Judith Merrheim, Karen Matta, Samy Hamadache, et al.. Blocking interleukin-23 ameliorates neuromuscular and thymic defects in myasthenia gravis. Journal of Neuroinflammation, 2023, 20 (1), pp.9. ⟨10.1186/s12974-023-02691-3⟩. ⟨hal-03972909⟩
  • A. Merlet, E. Lacène, I. Nelson, G. Brochier, C. Labasse, et al.. P338 Clinical, morphological, and proteomic features of patients suspected of X-linked myopathy with excessive autophagy (XMEA). 28th International Annual Congress of the World Muscle Society, Oct 2023, Charleston SC, United States. pp.S99, ⟨10.1016/j.nmd.2023.07.136⟩. ⟨hal-04280238⟩
  • V. Decostre, C. Chikhaoui, C. Vigouroux, A. Behin, G. Bassez, et al.. VP429 Impaired skeletal muscle strength in adult patients with laminopathies. 28th International Annual Congress of the World Muscle Society, Oct 2023, Charleston SC, United States. pp.S159-S160, ⟨10.1016/j.nmd.2023.07.370⟩. ⟨hal-04280272⟩
  • Cloé Payet, Axel You, Odessa-Maud Fayet, Edouard Hemery, Frederique Truffault, et al.. Central role of macrophages and nucleic acid release in Myasthenia Gravis thymus. Annals of Neurology, 2023, 93 (4), pp.643-654. ⟨10.1002/ana.26590⟩. ⟨pasteur-03927224⟩
  • Lidia Almenara-Fuentes, Silvia Rodriguez-Fernandez, Estela Rosell-Mases, Katerina Kachler, Axel You, et al.. A new platform for autoimmune diseases. Inducing tolerance with liposomes encapsulating autoantigens. Nanomedicine: Nanotechnology, Biology and Medicine, 2023, pp.102635. ⟨10.1016/j.nano.2022.102635⟩. ⟨hal-03885962⟩
  • Julien Verdier, Odessa-Maud Fayet, Edouard Hemery, Frédérique Truffault, Natalia Pinzón, et al.. Single-cell mass cytometry on peripheral cells in Myasthenia Gravis identifies dysregulation of innate immune cells. Frontiers in Immunology, 2023, 14, ⟨10.3389/fimmu.2023.1083218⟩. ⟨hal-03972888⟩
  • Tanya Stojkovic, Marion Masingue, Helène Turmel, Marianne Hezode-Arzel, Anthony Béhin, et al.. Diagnostic yield of a practical electrodiagnostic protocol discriminating between different congenital myasthenic syndromes. Neuromuscular Disorders, 2022, 32 (11-12), pp.870-878. ⟨10.1016/j.nmd.2022.10.001⟩. ⟨hal-04074000⟩
AFM Telethon : innover pour guérir
Assistance Publique Hôpitaux de Paris
Agence nationale de la recherche
Région Ile-de-France
SU Emergence
Agence de la Biomédecine
Conacyt
Ahead Therapeutics

You cannot copy content of this page

Share This